Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25 juin 2016

25 hyub 2016 : "la mort et le bucheron"

28 août 2013

28 août 2013 : enfant, je me déguisais en indien, adolescent j'étais faciné par les indiens inversés & Maurice se prit pour un fakir

Almanach  :  Lecture : "Du rapport des arts plastiques avec la nature" - F.W.J. Schelling

09 août 2013

09 Aout 2013 : corne, musée historique, Bayreuth, Allemagne & l'abricoquelet

Almanach :  Lecture : "l'aventure de l'art au XIXe siècle" - sous la direction de Jean-Louis Ferrier

 

 

08 août 2013

08 août 2013 : décapotable & homme attaché

Almanach :  Lecture : "Courlande" - Jean-Paul Kauffmann

 

 

17 juin 2013

17 juin 2013 : clé USB & le vent

 Almanach :  Lecture : L'écho républicain - Marcel et Michel

07 novembre 2012

07 novembre 2012 : tête d'ail & attrape-poisson

Almanach :   Lecture : "Graziella" - Alphonse de Lamartine

 alt=  alt=

15 octobre 2012

15 octobre 2012 : Abbaye de Ronchamp, l'église (2) & homodoigts

Almanach :   Lecture : à lire - "L'art de l'Islam, Langage et signification" - de Titus Burekhardt - Pohographies de Roland Michaud - édition : Sindbad

 alt=

01 octobre 2012

01 octobre 2012 : sculpture romane & tobogan

Almanach :  Lecture - Les Misérables - Deuxième partie : Cosette - Livre Deuxième : le vaisseau de L'Orion - Chapitre III : Qu'il Fallait que la chaîne de la manille eût subi un certain travail préparatoire pou être ainsi brisée d'un coup de marteau - "...Cet homme était écroué sous le n° 9430 et se nommait Jean Valjean." - Victor Hugo.

 alt=

22 septembre 2012

22 septembre 2009 : Allemagne, Franconie & Barbe-bleue : "ainsi, je te protège."

Almanach :   Lecture - renouvellement abonnement annuel à la médiatèque : 4,50 €

 alt=

04 septembre 2012

04 septembre 2012 : élégants du festival de Bayreuth & le nouveau monde

Almanach :  Lecture - "Brou ! fit-il, attristé par l'assaut de ces souvenirs. Il se leva pour rompre l'horrible charme de cette vision et revenu dans la vie présente, il s'inquiéta de la tortue. Elle ne bougeait toujours point, il la palpa : Elle était morte. Sans doute habituée à une existence sédentaire, à une humble vie passée sous sa pauvre carapace, elle n'avait pu supporter le luxe éblouissant qu'on lui imposait, la rutilante chape dont on l'avait vêtue, les pierreries dont on lui avait pavé le dos, comme un ciboire" - fin du chapitre IV dans "A rebours" de Huysmans.

 alt=